Histoire du barreau de Dijon

paul blagny

Par Paul BLAGNY - Avocat honoraire

En pleine audience au XVIIIème siècle, Maître COCQUART, Avocat à Dijon, reçut  un éloge au moment même où il achevait de plaider, le Premier président lui dit : « Avocat COCQUART la Cour est très contente de votre plaidoyer, elle vous invite à continuer » C'était en 1724, au Parlement de DIJON. Depuis, les choses ont bien changé, mais les grands principes du Barreau dijonnais demeurent.

Survolons son histoire,                                                                                   

Jusqu'à la fin du XIIIe siècle existait en Bourgogne une juridiction sporadique et itinérante, la Cour du Duc, qui était la juridiction d'appel des décisions rendues par les seigneurs vassaux.

A côté de cette justice seigneuriale, il existe une justice municipale ; le premier maire de DIJON connu est BONAMI à la fin du XIIe siècle. Les sanctions prononcées ne sont pas négligeables, et l'on ne trouve pas trace de défenseur : Jean PICARD, aveugle, convaincu d'avoir habité avec une vache et une jument, est condamné à être brûlé avec elles (Alain BELASSENE, les Maires de DIJON).

Mais bientôt une véritable juridiction d'appel se fixa à BEAUNE.

Le 5 janvier 1477 Charles le Téméraire est vaincu devant NANCY. Louis XI, désireux de se concilier les bonnes grâces des Bourguignons maintint leurs libertés et dès le 18 mars 1477, créa le Parlement de Bourgogne, à BEAUNE.

Pour peu de temps car, BEAUNE ayant pris ouvertement parti contre le Roi, le Parlement renouvelé  fut transféré à DIJON, et inauguré en novembre 1480 par Louis d'Amboise. Le Barreau dijonnais eut très tôt le privilège d'évoluer dans un décor exceptionnel, celui du Palais de Justice (aujourd’hui la Cour d’Appel, située rue Amiral Roussin), édifié en plusieurs étapes de 1510, lors de la venue de Louis XII qui promit d'accorder les subsides nécessaires, au milieu du XIXe siècle, date des derniers aménagements effectués par l'Architecte Charles SUISSE.

Pour lire la suite téléchargez le PDF

Place historique de Dijon